Journée Sport Armée Jeunesse, Bac Pro MS

Immersion au sein de l’Unité de l’Escadron de Gendarmerie Mobile

Journée riche d’enseignement pour les élèves de la classe Terminale Bac Pro Métiers de la Sécurité : en effet, la récente signature d’une convention JSAJ (journée sport armée jeunesse) entre le lycée et l’Escadron de la Gendarmerie Mobile de Blois a permis à ces élèves de rencontrer ces professionnels de la Sécurité Publique sur leur site le jeudi 12 octobre dernier.

Accueillis par le Capitaine Xavier Bonnevie et le Lieutenant Frédéric Galéa dès 9h, il leur a été présenté les missions de cette unité de la Gendarmerie Nationale.

Puis, les élèves ont pu suivre des démonstrations d’interventions menées par les hommes de l’Escadron : Interpellation domiciliaire, interpellation dans véhicule sur voie publique, maintien de l’ordre lors de manifestations… A cette activité, les élèves ont participé côté forces de l’ordre et côté manifestants
Equipements divers et armes leur ont été également présentés et commentés

L’après-midi, des exercices pratiques attendaient les élèves : entrainement de tir avec arme à feu de poing, parcours urbain collectif avec de nombreux obstacles… Aux côtés des instructeurs

Tout au long des activités, le Lieutenant Galéa a insisté auprès des élèves sur la nécessité absolue de respecter la réglementation et le cadre juridique lors de toutes leurs missions et interventions sur le terrain

Les élèves ont beaucoup apprécié cette journée d’immersion professionnelle, à laquelle ils ont participé avec motivation et intérêt

Leurs professeurs accompagnateurs,
Pascal Page et Geneviève Girardot

————————————————–

Des élèves de la filière Métiers de la sécurité du lycée Ampère de Vendôme ont passé une journée

à l’escadron de gendarmerie mobile de Blois. Une découverte du métier vraiment très concrète.

Super. Voilà comment Marvin, 18 ans, et ses camarades du lycée Ampère de Vendôme résument cette journée passée au sein de l’escadron de gendarmerie mobile de Blois. Jeudi, dans le cadre d’une convention signée récemment entre les militaires et l’établissement scolaire, une quinzaine d’élèves de la filière Métiers de la Sécurité ont pu plonger dans l’univers des gendarmes mobiles. Et de manière très concrète. « Interpellation d’une personne dans une voiture, présentation du matériel, démonstration de tir, parcours d’obstacles… » Tel était le programme du jour, relaté par le capitaine Xavier Bonnevie, chef des gendarmes mobiles, pour les lycéens.
Mise en situation : Les jeunes ont pu aussi notamment participer à une opération de rétablissement de l’ordre. Face à des manifestants virulents, les forces de l’ordre interviennent. Aux côtés des hommes du peloton d’intervention, les élèves se sont mis soit dans la peau des manifestants, soit dans celle des militaires. Ces gendarmes d’un jour – ou de demain – équipés comme les professionnels ont ainsi pu mieux cerner et comprendre les missions qui incombent aux unités de maintien de l’ordre. Dispersion d’un attroupement, proportionnalité de l’intervention en fonction des manifestants, interpellation… Tout cela dans le respect d’un cadre légal.
Les gendarmes ont également montré et expliqué dans quels cas ils avaient recours au gaz lacrymogène. « On ne va pas utiliser du gaz lacrymogène contre des manifestants pacifistes », rappelle le lieutenant Frédéric Galéa, commandant du peloton d’intervention. Les élèves ont pu mettre les masques portés par les mobiles lors de l’utilisation du gaz et découvrir également ses effets dispersants.
Les jeunes sont tout sourire et ravis de cette journée. Ce qui a plu notamment à Marvin, Pauline et Baptiste, c’est cette véritable immersion. « On ne pensait pas que l’on participerait autant, on a été acteurs. »« Ça change des cours théoriques. Ça nous permet de voir ce qu’ils font et de découvrir la vie de caserne aussi », souligne Marvin, qui compte bien rejoindre les rangs de la gendarmerie et même, si possible, intégrer le GIGN. Ce qui attire les trois jeunes dans ce métier, c’est l’absence de routine et le côté « adrénaline ».
Pour l’équipe enseignante, cette convention entre la gendarmerie mobile et le lycée est une vraie chance. « Cet échange entre élèves et professionnels, il n’y a rien de plus intéressant. C’est vraiment du concret pour eux », souligne Pascal Page, coordonnateur de la filière Métiers de la Sécurité du lycée Ampère. Il espère bien que cette journée en immersion au sein de l’escadron, qui était une première, sera reconduite.
La Nouvelle République, le
Publié dans Actualités