Espaces Zen au Lycée Ampère : Année 2016-2017

Le projet est né d’une idée simple : le bien-être des élèves. Réfléchir sur le climat scolaire, amener nos jeunes à la conception d’espaces de repos et de silence, à l’appropriation de leur lieu de vie.

Au mois de mai 2016, sous l’impulsion de Mme Tcherneitchouk, Proviseure adjointe du lycée, des ateliers de réflexion se sont mis en place.

Comment apporter aux élèves un environnement détendu ? Comment les amener à une réflexion méditative ? Ils vont suivre, entre autre, des cours de yoga. Et durant leur voyage en Irlande avec Fanny Bonamy, faire la salutation au soleil sur les falaises du Connemara !

Qu’est-ce qu’un jardin Zen ? Ils vont visiter les jardins de Chaumont sur Loire.

Comment intégrer ces espaces au lycée ? A quels endroits ?

Un questionnaire a été réalisé par la classe de 2nde BAC PRO ARCU auprès de 130 élèves âgés de 15 à 19 ans. 74%des élèves interrogés étaient des garçons. 88 % des élèves souhaitent avoir des espaces de détente dans le lycée.  Qu’attendez-vous de ces espaces de détente ? 3.8 % les considèrent comme des espaces pour rêver. 28.5 % veulent y échanger dans le calme. Et 64.6 % veulent s’y reposer.

Les trois couleurs les plus souvent citées, comme propices à la détente sont le vert, le blanc et le bleu. Les trois matériaux associés à un espace de détente sont le bois, la pierre et le fer.

Des entrepreneurs sont venus au lycée. Ils sont prêts à aider l’établissement, soit en mettant à disposition des matériaux, du matériel, soit en pratiquant un tarif préférentiel, soit encore en offrant des prestations. Un grand merci à tous.

Premières ébauches avec les élèves 2ème année de CAP APR et MDM après des recherches sur la symbolique des jardins dans l’atelier de Patrice Goré. De son côté, Hélène Brachet, professeure d’arts appliqués, a réalisé avec ses élèves des dossiers sur les jardins Zen.

Les premières billes de bois arrivent. Les premières découpes commencent dans l’atelier de menuiserie, avec les professeurs Yvan Jolly, Pierre-Yves Prudhomme et Laurent Cheynet. Alors que dans l’atelier PLP, les élèves travaillent les premières armatures métalliques avec leurs professeurs Pascal Philippe et Laurent Brecl.

Des maquettes sont réalisées à partir des ébauches, dans l’atelier menuiserie.

Les travaux démarrent. la pelleteuse terrasse, la fontaine prend place.

 

Les élèves menuisiers réalisent les premières formes en bois. La terrasse autour des bouleaux se forme.

 

On nettoie les murs du self avant la décoration. Puis c’est la pose du petit pont japonais.

Puis la pose du Torii, grande porte d’entrée.

Dans le même temps, le patio reçoit ses premières jardinières. D’autres jardinières, conçues pour recevoir des bambous et diverses plantes, sont modifiées pour devenir aussi des sièges. Certaines sont construites avec des élèves des classes du lycée professionnel de Tremonisce, en République Tchèque, lors d’une résidence d’échange au Lycée Ampère.

 

 

Un mobilier a été conçu spécialement pour la bibliothèque municipale de Vendôme qui accueille une exposition (en mai 2017) retraçant les différentes étapes du projet.

Ce projet a mobilisé beaucoup de classes et de professeurs, dont la classe d’ULIS Pro encadrée par Delphine Michaud et Philippe Pilet, ainsi que des personnels du lycée, Marie-Noëlle Cissé, Bernard Vacher et Dominique Jardin.

Ce texte a été réalisé par les élèves de 2nde Bac Pro ARCU avec Céline Lalé.

 

Avant / Après :

 

 

 

 

Banc et jardinière dans la cour :

 

Le patio du bâtiment N et la façade du self :

Publié dans Actualités