L’égalité homme-femme : une nouvelle action du CESC

L’égalité homme-femme : ce sujet hautement d’actualité a été cette année intégré au programme déjà riche des actions menées par le Comité d’Éducation à la Santé et à la Citoyenneté du lycée Ampère.

Décliné en trois modes d’intervention, le programme consacré à ce thème s’est adressé à l’ensemble des jeunes inscrits en 2nde Bac Pro, et s’est appuyé sur des acteurs locaux travaillant sur ce sujet :

  • Le mardi 5 novembre, plusieurs interventions ont eu lieu au lycée sur les thèmes des violences faites aux femmes et des Cyberviolences : de la part de la Police nationale, de l’association Femmes Solidaires et du CIDFF (Centre national d’Information des Droits des Femmes et de la Famille). Les intervenantes ont échangé avec les élèves autour de mots-clés comme «discriminations», «sexisme», «cyberharcèlement». Ainsi les jeunes ont pu réfléchir à l’impact des réseaux sociaux sur leur vie et en particulier sur leur vie affective. Ils ont pris connaissance aussi de ce que dit la loi en matière de cyberharcèlement.
  • Du 12 au 29 novembre, le CDI a reçu une exposition intitulée « Violences, elles disent NON », réalisée par l’association Femmes Solidaires et par Clara Magazine. Huit thèmes y étaient abordés : le cybersexisme, le viol, le mariage forcé, les violences conjugales, le harcèlement sexuel et moral, l’excision (terme que les élèves ne connaissaient pas), le sexisme et la prostitution. Avec, pour chacun, un témoignage, un rappel de la loi et des indicateurs chiffrés. Huit classes sont venues avec leurs enseignants prendre connaissance des informations apportées par les panneaux. Grâce à un questionnaire, ils ont relevé des données statistiques et ont découvert les dernières révisions des lois protégeant les femmes en France.

L’exposition « Violences, elles disent non! » au CDI

 

  • Enfin le vendredi 29 novembre, l’ensemble des élèves de 2nde Bac Pro est allé au Minotaure pour assister à la représentation d’un spectacle intitulé « La Cave ». Ce texte a été écrit par Bruno Cadillon suite à sa rencontre avec des femmes victimes de violences et accueillies au centre d’hébergement et de réinsertion l’Astrolabe à Blois. Interprété par les comédiens de la Compagnie du Hasard, il met en scène un couple, au sein duquel l’épouse subit des humiliations répétées de la part de son mari. Ce dernier finit par la séquestrer dans la cave de leur domicile. Suite à ce court mais percutant spectacle de 30 minutes, un débat était organisé entre les élèves, les comédiens, les membres de la Compagnie du Hasard, Catherine Mandereau, chargée de mission auprès de la ville de Vendôme et des Territoires Vendômois, une policière et différents membres d’associations locales, dont Femmes Solidaires, représentée par Elise Prellier.

Photo extraite du spectacle « La Cave »

Présentation du spectacle par les différents organisateurs

 

Cette première étape de travail sur les représentations de l’égalité filles-garçons trouvera un prolongement le mardi 28 avril 2020 avec  la mise en place d’interventions « stéréotypes-stéréomeufs » de membres d’Adosen, l’association de prévention santé liée à la MGEN.

 

Article rédigé par Lucile Chartier professeur documentaliste

et Céline le Fouler enseignante référente « égalité filles-garçons ».

 

 

 

Publié dans Actualités