Lycéens et Création Contemporaine

Cette année ce sont les élèves de CAP 2 Agent de Sécurité qui ont été inscrits par leur enseignante de français Céline Benoit au dispositif « Lycéens et Création Contemporaine ». Grâce à un financement de la Région Centre Val de Loire, ils ont pu bénéficier d’une visite guidée du théâtre de Vendôme, le Minotaure, et de trois spectacles faisant partie de la programmation de l’Hectare.

La visite a eu lieu jeudi 7 mars, encadrée par Thomas Fox, chargé des publics à l’Hectare. Il leur a expliqué l’infrastructure de la scène et le travail indispensable des machinistes présents ce matin-là. Les élèves ont particulièrement retenu la configuration des salles (numérotation et organisation des places), et ont été vigilants aux normes de sécurité qu’ils étudient lors de leur formation professionnelle. Le groupe a aussi visité les loges et les coulisses. Thomas a également présenté le statut d’intermittents du spectacle.

Jeudi 8 février, dans le cadre du festival Avec Ou Sans Fil, ils ont assisté à la pièce de théâtre intitulée « Face au Mur », par la Compagnie Index. Il y est question de la journée complétement ratée d’une ado qui s’appelle Léo et qui, au fil de ses questionnements, « rencontre » le philosophe Spinoza, représenté par une petite marionnette. Leur discussion va éclairer les doutes et les incompréhensions de Léo. Dans le cadre d’une analyse chorale initiée par leur professeur, les élèves avaient pour mission d’observer les lumières, les décors, les costumes, les musiques et bruitages. Ils ont particulièrement aimé le passage rock où la marionnette danse pour extérioriser sa colère, et la participation du public au moment de l’anniversaire du personnage.

Mardi 5 mars, ils ont découvert un spectacle surprenant : « Je suis la bête » (Théâtre des trois Parques) où une comédienne, seule en scène, interprète un texte puissant et vibrant : le récit d’une enfant qui a grandi seule dans une forêt. La performance de la comédienne et la complexité scénique ont particulièrement étonné les élèves, ils ont vécu l’expérience d’une immersion visuelle et sonore.

Enfin jeudi 14 mars, ils ont assisté au spectacle intitulé « Tristesse et joie dans la vie des girafes » (Compagnie 8 avril): l’histoire d’une petite fille de 9 ans élevée par son père seul suite au décès de sa mère, et qui cherche à grandir en faisant son travail de deuil. Le mélange des différents niveaux de lecture possibles et le voyage initiatique de la fillette ont particulièrement désarçonné les élèves. Le travail pédagogique suite au spectacle leur a permis de mieux appréhender la pièce.

Ce dispositif offre aux élèves l’opportunité de découvrir des pièces qu’ils n’auraient pas forcément vues par eux-mêmes. Leur vision personnelle a été enrichie par l’analyse chorale.

Publié dans Actualités