Rencontre avec deux professionnels pour les 2nde MS

Devenir un.e jeune professionnel.le reconnu.e par ses pairs, tel a été le leitmotiv de ce jeudi 21 novembre 2019 en seconde bac pro métiers de la sécurité.

Amandine Christian et Natalino Tocco, deux professionnels du monde de la sécurité aux parcours pluriels, ont pris de leur temps personnel pour intervenir auprès des 16 élèves de la classe.

C’est à la suite d’une visite de stage à Tours, en octobre 2019, que le professeur de sécurité avait noué contact avec eux.

L’idée de la journée, dans la continuité de la co-intervention Français/Métiers de la sécurité, est née sous les thématiques suivantes :

  • Être soi, devenir soi
  • Prolonger la séquence menée en septembre-octobre 2019 au lycée sur :
    • La déontologie (attendus comportementaux) dans les métiers de la sécurité
    • Les attendus, dans l’exercice de ses fonctions, d’un.e agent.e chargé.e d’une mission de sécurité
  • Accompagner à la construction du projet professionnel.

La  journée a été scindée en 2 temps.

Matinée :

Temps d’échanges

  • La richesse et la complémentarité des différences (sexe, âge, parcours scolaire et professionnel)
  • Les bonnes pratiques posturales et comportementales, thèmes récurrents dans la filière
  • L’importance du maintien des acquis des compétences
  • La corrélation entre les attendus au lycée et ceux en PFMP (stages) dans les apprentissages

Après-midi :

Mises en pratique à travers des situations professionnelles pratiques dans l’enceinte du lycée sous l’autorité hiérarchique de nos hôtes :

  • Ronde de sécurité incendie et technique avec apports de savoirs sur les dispositifs
  • Secours à personne
  • Prise en charge de personne en situation de détresse (sous l’empire d’alcool, sans domicile)

Les objectifs ont été atteints :

  • L’enthousiasme visible des élèves et de leurs encadrants faisait plaisir à voir et à entendre.
  • La belle image du métier que Madame Christian et Monsieur Tocco ont montrée.
  • Le rappel de valeurs communes, et en corrélation avec celles du code de la déontologie,  de l’éducation : le respect, l’humilité, le discernement, la loyauté.
  • L’importance des attitudes comportementales (qui ne sont pas innées), de la maîtrise de fondamentaux (expression écrite et orale, mathématiques, langues étrangères, culture générale), de la nécessité de continuer à apprendre quelque soit l’âge, l’expérience.
  • L’envie de bien mener une tâche, une mission, aussi simple peut-elle paraître.
  • La capacité à inviter les jeunes à se projeter (Ex : en donnant du sens à la poursuite d’études en les amenant à penser avenir sur « l’après des missions de terrain ». « Je serai amené.e à encadrer, mener des projets, former… »).

Les retours des jeunes sont positifs dans leur totalité : Reconnaissance et respect à nos invités pour la haute qualité de leur intervention, loin de toutes les fausses représentations et clichés et qui ont permis de mettre du sens aux premiers savoirs, savoir-faire mis en œuvre depuis le début de l’année scolaire.

Il faut rappeler que les élèves étaient des collégiens en juin dernier et qu’ils, qu’elles commenceront la première période de stage de leur cycle de 3 ans en janvier 2020.

Une journée, en résumé, qui a déjà permis de leur mettre le pied à l’étrier !

 

Publié dans Actualités