Vendôme : 600 élèves attendus au lycée Ampère

L’équipe de direction au complet.
© Photo NR

Le lycée Ampère comptait 580 inscrits jeudi. Il devrait franchir la barre des 600 élèves à la rentrée,

qui se fait en deux vagues, les lundis 2 et 9 septembre.

Lundi, ce sera la huitième et dernière rentrée pour Bruno Cavat, proviseur du lycée professionnel Ampère, qui prendra sa retraite l’an prochain. Une rentrée avec près de 600 élèves dont 400 demi-pensionnaires et 175 internes (143 garçons et 32 filles), 70 professeurs dont 10 % de nouveaux enseignants, et qui s’annonce sans surprise – avec, cependant, quelques nouveautés.
Filières. Si l’établissement n’opère aucune ouverture de nouvelle section, il met en place le passage en apprentissage des classes de 1re et terminale des sections MDM (maintenance des matériels) et MVVP (maintenance des véhicules option voitures particulières). Dans le passé, ces élèves étaient orientés en CFA. « Il s’agit de deux filières allant du CAP au BTS, ici à Ampère, dont les débouchés sont assurés dans le monde du travail, notamment en machinisme agricole », affirme Bruno Cavat.
Un BTS métiers de la sécurité dès 2020 Nouvelle section en 2020. C’est à la rentrée 2020 qu’ouvrira un BTS pour les métiers de la sécurité. Une filière déjà très présente dans l’établissement et très prisée par les jeunes, qui sont sélectionnés à l’entrée.
D’ailleurs, depuis plusieurs années, il existe une liste d’attente.
Co-intervention. L’année qui commence est marquée par l’application de la réforme de la voie professionnelle qui vise à développer la culture générale en introduisant de nouvelles pratiques avec la co-intervention. « Les élèves sont pris en charge en même temps par deux enseignants, l’un pour développer la partie professionnelle, l’autre pour l’enseignement général en français et en maths, sur deux à trois créneaux par semaine. Un nouveau type d’enseignement qui conduit les professeurs à travailler ensemble le sujet qu’ils présenteront en classe. »
Chef-d’œuvre. La notion de chef-d’œuvre est introduite dans les filières CAP, quelle que soit la matière. La démarche doit être conduite sur deux ans.
Aides personnalisées. Désormais, dans l’emploi du temps des enseignants comme des élèves, sont inscrits des temps d’une aide personnalisée qui sera apportée par petits groupes à cinq à six élèves repérés comme ayant besoin de ce soutien. Et ce, dans toutes les disciplines.
Nouvelles conseillères principales d’éducation (CPE). Marie-Claire Legat, originaire de La Flèche, après avoir travaillé dans l’éducation à l’environnement, arrive du lycée professionnel Funay-Hélène-Boucher du Mans (1.200 élèves). Maria Sapinho, originaire de Blois, CPE depuis vingt-cinq ans, vient elle d’un collège de 800 élèves en Gironde. Chargées toutes deux des conditions d’épanouissement individuel et collectif des élèves avec une éducation à la citoyenneté, elles s’appuient sur une équipe de onze assistants d’éducation.
Elles rejoignent l’équipe de direction composée de Bruno Cavat, proviseur, Cécile Rouffeteau, gestionnaire comptable, Stéphane Billaud, proviseur adjoint, Maxime Barbot, directeur délégué aux formations, Henry-Paul Poignant, gestionnaire chargé du matériel. Le lycée dispose également d’un poste et demi d’infirmière et d’un poste d’assistante sociale.
Ce lundi 2 septembre, rentrée pour les nouveaux élèves des CAP 1, de seconde et de 3e. A 8 h pour les internes et à 10 h pour les autres, avec accueil des parents. Lundi 9 septembre, rentrée pour les élèves montants des CAP, de 1re et de terminale. Suivra la rentrée échelonnée des BTS.

La Nouvelle République, 31/08/2019

Publié dans Actualités