Au lycée professionnel Ampère de Vendôme, les élèves prennent le micro
14 janvier 2021 / La vie au lycée

Au lycée professionnel Ampère de Vendôme, les élèves prennent le micro

Depuis ce lundi, la présence d’une radio éphémère

bouscule le quotidien des élèves du lycée professionnel Ampère.

 

C’est l’effervescence à l’étage du bâtiment principal du lycée Ampère. Un studio éphémère y est installé depuis lundi par la Radio 100 % lycéens, financée par la Région et gérée par l’agence MediaComs. Au micro, élèves et invités s’y succèdent pour des émissions diffusées en direct sur Internet jusqu’à ce mercredi (1). Pour élaborer la grille des programmes, tout le lycée – des classes de 3e aux BTS – a été mobilisé.

 

À l’animation ce mardi matin, on retrouvait Hugo et Enzo, 17 ans, en terminale métiers de la sécurité, ainsi que Valentin, en terminale mécanique. « On nous a confié cette mission parce qu’on est plutôt à l’aise à l’oral », souriaient les trois adolescents.
À 10 heures, ils ont reçu des jeunes de la classe de seconde métiers de la relation clients (MRC) qui ont tour à tour effectué de brèves chroniques littéraires. Éléa Laroche, 15 ans, a par exemple parlé du livre « Tu es si belle », d’Eva Kavian, qui aborde le thème de l’agression sexuelle et ses conséquences. « J’appréhendais, mais ça s’est bien passé », soufflait la jeune fille après son passage. Elle avait pu travailler sa prestation au préalable en classe de français avec Pascale Goumet-Beauvais. « On s’est inspiré de François Busnel, présentateur de l’émission La Grande Librairie sur France 5, indique l’enseignante. Les chroniques sont faites à deux, avec un jeu de questions-réponses. C’est un bon exercice, notamment pour franchir le cap du stress. »

« Un bol d’air » La 2e classe de seconde MRC était mobilisée au même moment en coulisses, pour accueillir les différents intervenants. « C’est une mise en situation réelle pour les élèves, c’est donc une bonne base de travail », notait Christophe Birnbaum, professeur de relation clients.
Globalement, « à un moment où on est à sec en termes de projets culturels du fait de la crise sanitaire, cette radio est un bol d’air », soulignait Lucile Chartier, professeur documentaliste. « Cela nous sort de l’espace scolaire, de l’ambiance Covid, et ça nous permet de rigoler un peu, de croiser de nouvelles personnes », confirmaient Enzo et Hugo, tout de même surpris par « la rigueur » que requiert le rôle d’animateur. Il faut dire qu’à la régie et à la réalisation, Arnaud Helle de MédiaComs n’hésite pas à pousser gentiment chacun, en demandant « de la bonne humeur dans la voix ! ».

Ce mercredi, le temps d’antenne des lycéens d’Ampère sur Radio 100 % lycéens sera clôturé par une prise de parole à 10 h 45 du proviseur Bruno Cavat, « à qui ce projet tenait à cœur », précise Lucile Chartier. Et dès jeudi, les élèves du lycée agricole de Montoire prendront le relais.

 

(1) Lien à retrouver sur yeps.fr

La Nouvelle République, mercredi 13 janvier 2021

Alexis Couturier, Journaliste, rédaction de Vendôme