Vendôme : une journée pour présenter les métiers de la réserve militaire au lycée Ampère
21 octobre 2021 / La vie au lycée

Vendôme : une journée pour présenter les métiers de la réserve militaire au lycée Ampère

Les élèves du lycée Ampère ont bénéficié d’une journée d’information sur les métiers de réserviste, organisée en partenariat avec le Cirfa de Blois et la DMD. © Photo NR

Dans le hall d’accueil du lycée professionnel Ampère de Vendôme, des militaires étaient présents, hier matin, dans le cadre des Journées nationales des réservistes, qui se déroulent du 9 octobre au 9 novembre 2021. « Cette journée nous permet de renseigner les élèves sur les métiers de la réserve. L’idée, c’est de leur montrer qu’il n’y a pas que les métiers de combattants mais qu’on a aussi besoin de mécaniciens ou de personnes dans la restauration », affirme Frédéric Martin, adjudant-chef. Sur place des officiels de la gendarmerie, la Marine nationale, l’Armée de l’air et de l’Armée de terre étaient présents.
Habituellement situé au Minotaure, l’événement, organisé par le lycée Ampère en partenariat avec le Cirfa (Centre d’information et de recrutement des armées) de Blois et la Délégation militaire départementale (DMD), s’est tenu dans l’enceinte même du lycée, pour la première fois. « Depuis quatre ans, on signe des conventions annuelles, avec le Cirfa et la DMD, reconduites d’une année sur l’autre, pour préparer au mieux nos élèves à intégrer la vie professionnelle. Régulièrement, dans l’année, différents corps de métier interviennent dans notre établissement », assure Maxime Barbot, proviseur-adjoint du lycée Ampère.
Après la prise d’information, un élève souhaitant devenir réserviste doit passer une journée d’évaluation. « Toutes ces étapes n’engagent à rien. On peut très bien venir passer l’évaluation et ne pas devenir réserviste », explique Frédéric Martin.
En plus des études ou du travail, Pierre, réserviste dans l’armée de terre, est passé par ce circuit il y a un an. « J’étais en BTS géomètre-topographe, mais je voulais m’engager dans l’armée depuis longtemps. Être réserviste, c’est un bon moyen pour à la fois continuer mes études et découvrir le monde de l’armée en réalisant des missions sur le territoire national comme assurer la sécurité sur un dépôt de munitions. » Les militaires étaient présents jusqu’à 16 h au lycée Ampère.
Article publié dans la Nouvelle République, le